top of page

Des transitions efficaces.


Des transitions organisées permettent de gagner du temps


Sans une bonne planification, les transitions de triathlon semblent chaotiques et vous font perdre un temps précieux. Être bien organisé, préparé et e


ntraîné peut vous faire gagner des minutes et des secondes importantes sur votre temps de course final.

Quel que soit votre niveau, vous pouvez être un maître en transition.


1/ Restez simple : moins vous avez de choses en transition, mieux c'est. Chaque élément et chaque action a un coût en temps.


2/ Ralentissez : À moins que vous ne soyez dans une course autorisée au drafting, vous n'avez pas besoin de sprinter pendant la transition. La recherche montre que la fréquence cardiaque de la plupart des triathlètes est à son maximum pendant la transition. Vous gagnerez peut-être 5 secondes en sprintant, mais vous vous fatiguerez plus vite et perdrez plus de temps plus tard dans la course. Vous êtes également plus susceptible de faire des erreurs stupides lorsque vous êtes à intensité maximale.


3/ La mise en place : avant votre course, prévoyez du temps pour faire le tour de la zone de transition et étudier les zones d'entrée, de sortie à vélo, d'entrée à vélo et de sortie. Répétez chaque transition :


Entrer par « swim-in » et trouver votre vélo, puis sortir par « bike-out ».

Entrer au "bike-in", trouver sa place, ranger son vélo puis se diriger vers "run-out".

Imaginez ce à quoi vous penserez et à quoi cela ressemblera avec ou sans autres vélos.

Utilisez des points de repère visuels (qui ne bougent pas) pour vous aider à trouver votre place dans la transition.


4/ Patterns de mouvement : Lorsque vous rangez votre vélo avant la course, profitez-en pour pratiquer vos mouvements. Mettez et enlevez votre casque et vos lunettes plusieurs fois, puis faites de même avec vos chaussures de course ou votre ceinture à numéros afin que les schémas de mouvement soient gravés dans votre cerveau.



5/ Chaussez votre vélo : Si vous y êtes autorisé, gardez vos chaussures de vélo attachées à vos pédales plutôt que de perdre du temps à les enfiler dans la zone de transition. Roulez avec vos pieds sur le dessus des chaussures jusqu'à ce que vous soyez à la bonne vitesse, puis glissez vos pieds avec précaution. Entraînez-vous plusieurs fois à la maison avant de l'essayer dans une course - ce n'est pas aussi difficile qu'il y paraît.

Choisir la bonne cassettes pour un depart rapide si le depart est en cote...). accrochez votre velo par la selle dans la direction de depart, installez vos affaire du coté ou vous arrivez.


6/ T1 - Swim To Bike : Vers la fin de la natation, répétez mentalement votre première transition. Lorsque vous sortez de l'eau, retirez votre chapeau et vos lunettes pendant que vous courez vers votre vélo. Pendant que vous faites du jogging, décompressez, ouvrez votre combinaison et sortez vos bras. Lorsque vous arrivez à votre vélo, retirez le reste de votre combinaison et mettez votre casque de vélo et vos lunettes de soleil. Prenez votre vélo et partez. Travail accompli.


7/ T2 - Bike to Run Part 1 : Vers la fin de la section cycle, commencez à répéter mentalement votre prochaine transition. Avec environ 400 mètres à parcourir, retirez vos pieds de vos chaussures et roulez avec vos pieds dessus. Lorsque vous atteignez la ligne de débarquement, vous pouvez soit vous arrêter et descendre de cheval. Ou effectuez une descente en mouvement, où vous balancez une jambe par dessus votre selle, posez vos pieds sur le sol et lancez une course tout en poussant votre vélo en le tenant par le siege. (Vous devrez ralentir jusqu'au rythme du jogging avant de tenter cette descente. Maîtrisez cela à la maison avant de l'essayer dans une course).


8/ T2 - Bike to Run Part 2 : Après être descendu de votre vélo, courez vers votre point de transition et effectuez les tâches suivantes dans l'ordre :


Rangez votre vélo par le guidon

Mettez vos chaussures de course

Enlevez votre casque

ramassez votre dossard, casquette et lunette (si différente) vous les installerez en courant.

Courir jusqu'à la zone de sortie

Les avantages d'enlever votre casque en dernier sont :


Vous évitez une infraction à la règle du port du casque et

Vous pouvez vous aligner vers la zone de sortie lorsque vous la retirez.

Si il fait chaud ayez une gourde d'eau pour vous arroser et boire avant de partir.


Il est plus facile d'avoir des lacets élastique sur les chaussures de course afin de les enfiler rapidement.


9/ Gels, chapeaux, lunettes, montres : si vous avez besoin d'autres choses en transition, comme des gels ou un chapeau, restez simple et faites-le en vous déplaçant. Par exemple, prenez une ceinture de carburant, commencez à courir, puis attachez-la à votre taille pendant que vous courez. C'est beaucoup plus rapide que de saisir des gels individuels et d'essayer de les mettre dans vos poches tout en restant immobile.


10/ Ralentissez : vous n'avez pas besoin de sprinter pendant la transition, Encore une fois, la recherche montre que la fréquence cardiaque de la plupart des triathlètes est à son maximum pendant la transition. Vous gagnerez peut-être 5 secondes en sprintant, mais vous vous fatiguerez plus vite et perdrez plus de temps plus tard dans la course. Vous êtes également plus susceptible de faire des erreurs stupides lorsque vous êtes à intensité maximale.




Comments


Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Strava_Logo
  • logo
  • icon175x175
bottom of page